Cartes imprimées versus cartes électroniques

 

Voici ce que nous pouvons entendre :

 

1°)  “La carte de vœux électronique n’est pas lue ! “

–              tout le monde a au moins une adresse email

–              les difficultés liées à l’envoi (envoi groupé, anti-virus etc.) ou à la lecture (format informatique de la carte de vœux) sont surmontables et surmontées.

 

2°) “Le carte électronique,  ça fait travail bâclé ! “

–              tout dépend du modèle choisi. Est-ce une simple mise en page d’une phrase de vœux avec votre logo ? Est-ce juste un paysage bateau avec le message “bonne année” ? où bien s’agit-il d’une carte de vœux au webdesign  travaillé avec une réelle valeur ajoutée.

–              on connaît aujourd’hui la manière d’envoyer une carte électronique et de rédiger l’objet de l’email pour que le destinataire la perçoive positivement.

 

3°) “la carte de vœux imprimée ça fait “vieille école”

–              tout dépend du modèle choisi, il faut qu’il soit en adéquation avec la cible et votre entreprise

–              sa matérialité est au contraire un atout. De part le budget et le temps que l’expéditeur y a consacré (plus importants que pour une carte de vœux virtuelle) le destinataire perçoit l’importance qu’il a.

 

4°)”Je reçois peu ou pas de cartes de vœux imprimées” 

Voilà la preuve que la carte de vœux imprimée d’une entreprise a une forte valeur ajoutée auprès de son destinataire. Etre l’un des seuls à avoir cette attention permet de sortir du lot et donne encore davantage de force à votre geste.

Mais est-ce vraiment le débat ??

Non, en fait, le débat carte de vœux imprimées contre cartes de vœux virtuelles est périmé. Il faut penser complémentarité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *